FASFAF

Fédération des Associations des Sages-Femmes de l'Afrique Francophone

2è Congrès de la FASFAF
Sous le haut parrainage de Madame Sika KABORE, épouse de SEM le Président du Faso,
et sous la présidence du Professeur Nicolas MEDA, ministre de la santé


Lieu : salle de conférence du Complex Ouaga 2000
Date : 26 au 28 juillet 2018
Présidente du comité d'organisation du 2ème congrès de la FASFAF

Chers Congressistes


C’est un grand honneur pour moi, un immense plaisir, de m’exprimer cet après-midi au nom de toutes les Sages-femmes et tous les Maïeuticiens du Burkina Faso pour vous souhaiter la bienvenue à Ouagadougou. Il y a un an de cela que l’organisation de ce congrès nous a été confiée ; grâce au Seigneur et à l’accompagnement de toutes les bonnes volontés, nous sommes aujourd’hui réunis pour partager nos riches expériences.


Je voudrais commencer mon propos en rendant un vibrant hommage à Sa Majesté le MOGO
NABA BAONGHO, empereur des Mossé, qui nous a gratifié de ses bénédictions, conseils, et soutien
multiforme. A l’invitation du Burkina Faso, vous vous êtes mobilisés, les pays qui ont en partage la
langue française et qui ont adhéré à la noble mission de la Fédération des Associations de Sages-femmes
d’Afrique Francophone (FASFAF) pour la tenue de ce deuxième Congrès. Bienvenue au Faso,
le pays des femmes et des hommes intègres.
Ce congrès se tient à un moment où nous faisons face à des défis nouveaux et plus ambitieux : il
s’agit des Objectifs du Développement Durable (ODD), que nous travailler à atteindre d’ici l’horizon 2030.
Ce 2ème congrès qui se tient à Ouagadougou sur le thème « Rôle de la sage-femme dans la mobilisation
sociale en faveur de la santé de la reproduction », s’inscrit pleinement dans la vision des ODD.
Pour diverses raisons, c’est en Afrique que que se concentrent les plus forts taux de morbidité et de
mortalité maternelle et infantile.
Le thème choisi épouse parfaitement les préoccupations de tous les pays ici présents. Merci
pour cette grande mobilisation pour améliorer la santé maternelle et périnatale…
C’est l’occasion pour nous d’exprimer notre sincère gratitude au président du Faso ainsi qu’à
l’ensemble de tout le gouvernement, les partenaires techniques et financiers et les autorités
coutumières et religieuses pour leur l’appui et soutien.


Mesdames, Messieurs,
Notre engagement et notre expérience nous permettent aujourd’hui de croire en notre capacité de
réaliser des résultats forts et durables pour l’émergence de familles en bonne santé et la construction
d’une Afrique plus forte.
Nos remerciements vont à l’endroit de :
– Notre marraine, Mme Sika KABORE qui n’a ménagé aucun effort pour la réussite de ce congrès,
soyez-en remerciée !
– Au ministre de la santé pour son implication et son engagement dans la tenue de ce congrès.
Permettez-nous de rendre un hommage mérité et de remercier tous ceux qui nous ont soutenus dans
les préparatifs de l’organisation de ce congrès :
Le comité se joint à moi pour vous remercier de votre présence, et s’excuse d’avance des
imperfections que vous aurez à constater.
Nous nous engageons à répondre, autant que possible, à vos attentes et sollicitations diverses.
Je vous souhaite un Merveilleux séjour au Burkina Faso et un très bon congrès.
Je vous remercie.


Madame Mariam NONGUIERMA, présidente de l’ABSFM

Articles récents

DISCOURS DE LA MARRAINE

DISCOURS DE LA MARRAINE Madame Sika KABORE, Epouse de Son Excellence Monsieur le Président du Faso La mortalité maternelle, néonatale et infantile constitue un problème

Lire la suite »

2ème congrès de la FASFAF

La 2 ème édition du Congrès de la Fédération des Associations des Sages-femmes d‘Afrique Francophone #FASFAF, s’est ouverte à Ouagadougou, hier jeudi 27 Juillet 2018,

Lire la suite »

Galerie photos

© Copyright 2018. FASFAF Tous droits réservés
1
Nombre de visiteurs
Facebook
Google+
Twitter
LinkedIn
WhatsApp